Karel Leyva

Doctorant, Sciences des religions et philosophie, Université de Montréal et École pratique des hautes études, Paris

Karel Leyva est doctorant en sciences des religions et en philosophie, et a obtenu une bourse doctorale J-Armand Bombardier. Il termine la rédaction de sa thèse d’ici l’hiver 2018, qui porte sur quelques réponses républicaines et libérales à la diversité. Il est en outre assistant de recherche pour le projet SAVOIR dirigé par Solange Lefebvre et financé par le CRSH, comparant la régulation de la diversité au Québec, en France, en Belgique et au Royaume-Uni, par l’intermédiaire de l’étude comparée des commissions gouvernementales s’étant tenues sur la diversité culturelle et religieuse dans ces pays. Il a travaillé sur la Commission Bouchard-Taylor et sa réception. Sa contribution à cet événement est plus que souhaitable. Parmi ses publications, on compte : Échos de la philosophie politique dans des rapports gouvernementaux sur la diversité culturelle et religieuse. Thémata. Revista de filosofía 2016; Multiculturalisme et laïcité en France : les trois républicanismes du rapport Stasi. Dialogue: Canadian Philosophical Review 2015.

 

La théorie de la liberté comme non domination face aux politiques multiculturelles

En même temps que, en France, un courant républicain de tendance assimilationniste dénonçait les politiques multiculturelles comme étant incompatibles avec les principes républicains, le monde anglo-saxon témoignait de la consolidation d’une théorie qui envisage de manière différente les rapports entre les principes républicains et les politiques multiculturelles : la théorie de la liberté comme non-domination. Nous allons examiner trois positions philosophiques qui, même si elles partagent les principes fondamentaux de cette théorie, les développent de manière différente et, en conséquence, offrent des réponses distinctives aux défis que pose l’intégration de la diversité ethnoculturelle dans les sociétés contemporaines.

Ce contenu a été mis à jour le 26 juin 2017 à 15 h 09 min.