Samuel Dalpé

Doctorant, Études du religieux contemporain, Université de Sherbrooke

Samuel Dalpé est doctorant en études du religieux contemporain à l’Université de Sherbrooke. Il est historien, spécialisé en histoire intellectuelle du libéralisme au Québec. Sa recherche doctorale, pour laquelle il dispose d’une bourse du FR-QSC, propose une cartographie des mondes sémantiques associés à la laïcité au cours des 10 dernières années. Il a récemment publié « Les discours sur la laïcité́ pendant le débat sur la « Charte des valeurs de la laïcité́ ». Une analyse lexicométrique de la presse francophone québécoise », Recherches sociographiques, 2016, vol. LVII, no 2-3, p. 455-474 (avec D. Koussens).

 

Nouveaux acteurs et nouveaux vocabulaires de la laïcité au Québec

Depuis la première controverse sur les accommodements raisonnables en 2006, autour du kirpan porté par le jeune élève Multani, de nombreux acteurs sociaux qui n’avaient parfois jamais pris position sur la laïcité, à l’instar de partis politiques, d’associations étudiantes, de représentants de confessions religieuses, des groupes homosexuels, des groupes féministes ou d’organisations syndicales etc, se sont  sporadiquement engagés dans les débats sur la laïcité, générant occasionnellement des « coalitions improbables » (Maclure, 2008) au regard des stratégies discursives qu’ils décidaient d’adopter. Ces acteurs sociaux multiples ont alors élaboré de nouveaux discours et associé à la laïcité des vocabulaires porteurs de valeurs parfois ignorées des aménagements juridiques traditionnels par lesquels l’État régule la diversité religieuse. Cette communication présentera un portait de ces nouveaux acteurs présents dans le débat public québécois sur la laïcité​ et identifiera les contenus normatifs qu’ils associent à la notion de « laïcité ».

Ce contenu a été mis à jour le 27 avril 2017 à 22 h 11 min.