Gérard Bouchard

Titulaire, Chaire de recherche du Canada sur les imaginaires collectifs, Université du Québec à Chicoutimi

Historien et sociologue, Gérard Bouchard enseigne dans les programmes en histoire, sociologie/anthropologie, science politique et coopération internationale. Il est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les imaginaires collectifs à l’Université du Québec à Chicoutimi et travaille sur les mythes sociaux et nationaux, la Révolution tranquille au Québec, les mythes de l’Union européenne, les fondements symboliques du lien social et la gestion de la diversité ethnoculturelle. Il a coprésidé la Commission dite justement ‘Bouchard-Taylor’ et sa présence est donc essentielle au succès de cet événement. Il compte à son actif des dizaines de publications, dont le livre L’interculturalisme — Un point de vue québécois (2012), aussi publié en anglais en 2015.

 

Politiques de l’interculturalisme

La Commission de consultation sur les pratiques d’accommodement reliées aux différences culturelles et son rapport, intitulé dit Bouchard-Taylor, a suscité plusieurs débats et développements, notamment sur le sujet de l’interculturalisme. Le rapport intitulé ‘Fonder l’avenir. Le temps de la réconciliation’ (2008), recommandait notamment d’élaborer un énoncé officiel sur l’interculturalisme. La présentation se propose de faire le bilan des débats qui ont suivi, alors que le concept a connu de nouvelles percées en Europe, où les révisions du multiculturalisme ont été âprement discutées. Les débats ayant suivi la publication du rapport ont permis d’enrichir la réflexion à ce sujet. Quant au Québec, il s’agira d’examiner les progrès et les déplacements effectués en cette manière, en dépit d’une absence persistance d’énoncé ou de politique officielle.

Ce contenu a été mis à jour le 26 juin 2017 à 14 h 48 min.