Samedi 21 octobre

This content is not available in the selected language.

 faculté de droit, université de montréal, laboratoire de cyberjustice (b-2215), pavillon 3200 jean-brillant

 

8.30  : ACCUEIL

9.00 à 10.30 : Séance V – Laïcité et gestion des accommodements raisonnables

Présidence

  • Joseph Yvon Thériault, professeur de sociologie politique, UQÀM
    • Théorie ou pragmatique de la laïcité ?
  • Johanne Magloire, Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse
    • Le service-conseil en matière d’accommodement raisonnable de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse : entre apports et défis 
  • Pierre Bosset, Département de sciences juridiques, UQÀM
    • Quand le politique piétine et que le judiciaire tâtonne: les suites du Rapport Bouchard-Taylor

 Pause de 30 minutes

 

11.00 à 12.30 : Séances VI – Acteurs – 10 ans plus tard, perspectives sur le Québec

Présidence : Marie-Bernarde Pérès, Conseillère experte, Direction générale des politiques et programmes, Ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI)

  • Rachida Azdouz, psychologue, spécialiste en relations interculturelles, Université de Montréal (membre du comité-conseil de la Commission)
    • Le pluralisme dans tous ses états
  •  François Rocher, École d’études politiques, Université d’Ottawa (co-auteur d’un rapport de recherche pour la Commission)
    • “Un pas en avant, deux pas en arrière” : une réponse gouvernementale biscornue
  • Maryse Potvin, Sociologie de l’éducation, UQÀM (auteure de rapports de recherche pour la Commission)
    • Titre Médias, discours d’opinion et montée du racisme au Québec : de la crise des accommodements à aujourd’hui…

 

12.30 à 14.30  : lunch et communications des co-présidents

  • Gérard Bouchard, Chaire de recherche du Canada sur les imaginaires collectifs, Université du Québec à Chicoutimi, Politiques de l’interculturalisme
  • Charles Taylor, professeur émérite de science politique et de philosophie, Université McGill, Débats autour des politiques de la reconnaissance et la citoyenneté

 

 


La présente conférence a donné lieu à une reconnaissance de formation continue du Barreau du Québec à hauteur de 13 heures (1,5 heure pour le jeudi; 6,5 heures pour le vendredi; 5 heures pour le samedi).

This content has been updated on 12 September 2017 at 14 h 43 min.